• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Réactions à la fin de la visite


« Le FEICOM est la clé de voûte de tous les projets qui accompagnent les Collectivités Territoriales au Cameroun »
Moussa Philan TRAORE, Conseiller Technique Principal au Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation en Guinée  
« Nous sommes venus au FEICOM pour un échange et un partage d’expériences entre deux pays frères qui sont dans l’espace Union Africaine. J’ai été fortement impressionné par ce que j’ai appris au FEICOM et je remercie le Directeur Général pour son expérience. Je repars dans mon pays avec quelque chose de symbolique. La recette intellectuelle n’a pas de prix. A notre arrivée, nous avons échangé sur les projets PNDP et ceux du PACV de Guinée. Et par la suite, j’ai été marqué par la chaleur humaine du FEICOM. Même au niveau du Ministère de la Décentralisation et du Développement local camerounais, nous avons été bien reçus. Le PACV a sa jumelle au Cameroun qui est le PNDP. Et nous sommes tous financés par la Banque Mondiale. Mais on ne pouvait pas venir au Cameroun sans visiter le FEICOM qui est la clé de voûte de tous les projets qui accompagnent les Collectivités Territoriales au Cameroun. Je pars très réconforté par le fait que mon FEICOM à moi qui est déjà créé en Guinée n’est pas encore meublé. Je repars très rassuré. »  

« Nous voulons créer une structure comme le FEICOM en Guinée Conakry »
Coordonnateur du Projet d’Appui aux Communautés Villageoises
« J’ai retenu suffisamment de bonnes choses du FEICOM. Il y a de très bons outils qui sont appliqués au niveau des Collectivités Décentralisées. Il y a de très bonnes pratiques mises en œuvre pour promouvoir davantage le développement. Le FEICOM est une institution qui existe depuis 1974 et qui finance les CTD. Et nous voulons créer une structure comme le FEICOM en Guinée Conakry. Nous avons mis en place le Fonds National de Développement Local. Les textes sont écrits et nous allons beaucoup utiliser les outils que le FEICOM utilise afin de mettre en place le manuel de procédures de nos institutions de financement. Sur le terrain j’ai vu la prise en compte des populations autochtones telles que les pygmées dans la Région de l’Est-Cameroun sous la conduite du PNDP. Il y a des contributions locales qui se font pour mener des activités endogènes. Nous avons également vu des populations dans les zones enclavées et qui se mettent ensemble sans l’aide de l’Etat pour construire un pont ou aménager un point d’eau et cela est une chose remarquable. »

« Nous irons en Guinée avec des acteurs de la décentralisation tels que le FEICOM »
Marie Madeleine NGA, Coordonnatrice du Programme National de Développement Participatif
« Les descentes dans les Communes de Bétaré-Oya et de Mandjou dans la Région de l’Est, ont permis à la délégation guinéenne de toucher du doigt les réalités que nous avons au Cameroun et qu’elle ne connaît pas. Il s’agit notamment de l’accompagnement pour la mise à jour de la comptabilité communale au logiciel SIMBA et le logiciel Proadepe qui fédère l’ensemble des informations qui ont lieu sur le territoire de la Commune. Une fois que le plan communal est réalisé et exécuté, il faut se demander ce qu’on peut faire au sein d’une communauté villageoise pour réaliser des projets. Les solutions endogènes sont donc un des points d’ogre de la troisième phase du PNDP. Nous irons en Guinée dans le cadre d’une coopération Sud-Sud et il s’agira d’un voyage qui sera encadré par les différentes administrations camerounaises et des acteurs de la décentralisation tels que le FEICOM pour aller voir ce qui se fait en Guinée et, voir ce que nous pouvons tirer de leur expérience. »

« Ce dialogue Sud-Sud est d’une très grande importance »
Philippe Camille AKOA, Directeur Général du FEICOM
« Le FEICOM a été très agréablement contacté par le PNDP pour recevoir le PACV de Guinée Conakry. Cette délégation est venue dans le cadre d’un voyage d’étude pour échanger avec le FEICOM qui jouit d’une certaine expérience dans le financement des CTD camerounaises. J’ai été particulièrement touché par les propos du Coordonnateur du PACV qui souhaiterait qu’à l’avenir, une institution pérenne comme le FEICOM soit mise sur pied en Guinée. Et j’ai compris grâce aux exposés de cette délégation que l’organisation administrative est similaire à celle du Cameroun et que nous avons aussi les mêmes préoccupations. A l’issue de ces échanges, je pense que ce dialogue Sud-Sud est d’une très grande importance. »


Propos recueillis par Muriel Capitoline ELOMO


Prix National FEICOM

Actualités FEICOM

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Dans nos Communes

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Nos réalisations

No images

Coopération & Partenariat


Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; Thumbnail has a deprecated constructor in /home/clients/0a08c92aa208ba24a0b0e6b7598e555f/feicom/modules/mod_roknewspager/lib/thumbnail.inc.php on line 19
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30