Le Directeur Général a séjourné dans la Région de l’Adamaoua du 23 au 26 février 2017.

 Ce séjour a débuté, le 23 février, par une visite du projet de construction d’une école publique à cycle complet équipée de 180 table-bancs, d’un bloc administratif et d’un bloc latrines à l’école publique de Rouazanam, dans la Commune de Dir. Puis, s’en est suivie celle du projet de construction de trois blocs de deux salles de classe au lycée de Gunbela dans la Commune de Meiganga .
Au cours de sa visite à Dir, le Directeur Général a été élevé au rang de « Yérima » du canton Gbaya  de Bagodo, tandis qu’à Meiganga, il a été fait « citoyen d’honneur » de ladite ville.

 

La journée du 24 février 2017 a débuté par une séance de travail avec l’ensemble du personnel de l’Agence Régionale de l’Adamaoua. Les autres articulations de cette journée ont consisté en la visite de pré-réception technique du projet de construction de l’immeuble de l’Agence Régionale de l’Adamaoua, la séance de travail avec les Maires de la Région, et enfin la visite de courtoisie au Gouverneur de la Région.
Lors de sa visite à l’ARAD, Monsieur le Directeur Général a tenu à féliciter l’ensemble du personnel pour leur attachement aux valeurs du FEICOM.
La visite de pré-réception technique du projet de construction de l’immeuble siège de l’ARAD qui s’est déroulée sous la conduite du Directeur Général, qu’accompagnaient toutes les parties prenantes (Entreprise des travaux ; Maître d’œuvre ; Ingénieur du marché ; Autorité des marchés), a été l’occasion de faire les dernières observations à l’entreprise et au maître d’œuvre avant la réception provisoire dont la date a été fixée au 15 mars 2017. Ce délai permettra à l’entreprise de disposer de tout le temps nécessaire pour lever l’ensemble des réserves qui ont été formulées.


 La rencontre avec les Maires a été l’occasion pour le Directeur Général de remercier ces derniers pour la bonne collaboration qui existe entre le FEICOM et les CTD de l’Adamaoua. Il a rappelé au passage l’intensification de ces relations depuis 2015, à la faveur de l’initiative portant sur la maturation des projets, tout en marquant sa satisfaction sur le fait que les projets ayant obtenu des accords de financement de 2015 sont soit déjà réceptionnés, soit en phase d’achèvement. Quant aux accords de financement 2016, certains sont marchés ont déjà attribués, tandis que d’autres en phase d’adjudication.

L’annonce forte de cette rencontre aura, sans doute, été la disponibilité d’ici la période de juin-juillet 2017, des ressources de l’Union Européenne au profit des Collectivités des Régions de l’Extrême-Nord, du Nord, de l’Adamaoua, et de l’Est. Il s’agira donc pour les Maires de monter des projets intéressants les jeunes, afin de juguler les menaces induites par l’afflux de réfugiés de guerre. La dernière articulation de cette rencontre a porté sur la signature des conventions de financement de la vague des accords du 20 décembre 2016, entre les Maires et le Directeur Général.
Enfin, le 25 février, le Directeur Général s’est rendu au chantier de la Communauté Urbaine "Bois de Mardock", à l’effet de visiter la salle des fêtes qui pourra, éventuellement accueillir les invités après la cérémonie d’inauguration de l’immeuble devant abriter les services de l’Agence Régionale de l’Adamaoua.