• 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

La mission d’études a visité deux centrales solaires photovoltaïques, situées à Thiès au Nord de Dakar.

Ces deux projets portent sur la construction, l’exploitation et la maintenance de centrales de production d’électricité d’origine photovoltaïque d’une capacité de 30MW chacune. La première centrale solaire est située à Santhiou-Mekhe dans une région semi-désertique. Elle est construite par l’énergéticien français ENGIE pour un coût d’objectif de 23 milliards de FCFA. Elle est constituée de 195.120 modules photovoltaïques. La construction de l’installation de cette centrale, qui devrait être la plus grande du pays, a démarré septembre 2016, selon Monsieur OLOA Emmanuel, camerounais de la diaspora, responsable de l’entreprise française ENGIE. L’énergie qu’elle produira sera cédée à la Société Nationale d’Electricité du Sénégal (SENELEC) qui l’injectera dans son circuit.
 
           La mise en place de cette centrale est le fruit d’un partenariat Public/Privé entre le Fonds souverain d’Investissements Stratégiques (FONSIS), SENERGY, PROPARCO, (filiale de l’Agence Française de Développement (AFD) spécialisée dans le financement du secteur privé et MERIDIAN. La centrale occupe un site de 80 hectares. Elle sera connectée au réseau de la SENELEC par des lignes de transmissions souterraines raccordées à un transformateur MT/HT existant à proximité du site. Selon les explications données à la mission, un Contrat d’achat d’énergie (PPA) a été signé entre SENERGY (Société de projet) et la SENELEC. Il s’agira du premier projet solaire réalisé en PPP dans le pays suite au vaste appel d’offres lancé par le gouvernement en 2012 pour promouvoir les énergies renouvelables.
 
            La 2e centrale solaire photovoltaïque visitée est située à Ten Marina. Les travaux viennent juste d’être lancés. Construite sur une superficie de 100 hectares, cette centrale disposera aussi d’une capacité de 30 MW. L’investisseur français MERIDIAN et ses partenaires EIFFAGE (construction) et ENGIE ont obtenu un prêt de 34,5 millions d’euros des agences de développement française PROPARCO et belge BIO pour le développement de cette centrale. D’après les explications données à la mission, le Sénégal dispose d’un important potentiel en matière d’énergie solaire, avec une irradiante solaire directe moyenne de l’ordre 2 000 kWh par mètre carré et par an. Le pays dispose de la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest. Rappelons que la construction des deux centrales s’inscrit dans le cadre du plan Sénégal émergent qui ambitionne l’installation de 350 MW de centrales solaires à travers le pays à travers l’attribution de 10 centrales.
 
           La mission a enfin visité une installation d’éclairage public et un modèle d’équipement solaire installé dans un village de Mbour à 65 km de Dakar. La mission a pu s’imprégner des petites expériences développées par l’entreprise ILEMEL dirigée par Monsieur Vincent KKONG-NJOCK, camerounais de la diaspora, pour fournir de façon durable l’énergie électrique aux communautés de petite taille et à moindre coût. Comme dernière activité de la mission, il est prévu une séance de travail avec Monsieur ALIOU SALL, Président de l’Association des Maires du Sénégal (AMS). Les échanges porteront sur la problématique de l’implication des Communes du Sénégal dans la fourniture des services de base notamment l’eau et à l’énergie électrique.


Prix National FEICOM

Actualités FEICOM

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Dans nos Communes

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8

Coopération & Partenariat

  • 1
  • 2
  • 3

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
28
29
30