Commune de BANGANGTE : Hygiène et salubrité dans la ville »

Bangangté est une Commune de la Région de l’Ouest du Cameroun peuplée de 63 595 habitants. Cette ville se caractérise en 2000 par une forte insalubrité due à l’incivisme des populations qui ne sont pas sensibilisées sur les questions d’hygiène. Les conséquences sont nombreuses avec notamment la recrudescence de certaines maladies (paludisme, maladies hydriques, maladies pulmonaire…).

En 2001, pour résoudre de ce problème de haute importance, la Commune décide de prendre le problème à bras le corps. C’est ainsi qu’elle se fixe pour objectif d’offrir un cadre de vie décent à ses populations. Le but est de sensibiliser et organiser les populations sur les questions d’hygiène, salubrité et assainissement et surtout de renforcer les capacités de gestion écologique (de la collecte au recyclage) des déchets ménagers et humains. Dans un premier temps, la Commune élabore son Plan Communal de Développement, des comités d’animations d’hygiène sont mis en place et les matériels fournis.

En second lieu, des jeunes sont formés et contractualisés. Les latrines écologiques sont construites dans les écoles, les agents communaux sont formés pour le traitement des déchets et la fabrication d’engrais organiques. A partir de ces mesures, l’insalubrité diminue considérablement. Les maladies hydriques telles que la dysenterie amibienne passe de 119 cas en 2009 à 40 en 2010. Par cette bonne pratique, la Commune a été élue trois fois de suite, la ville la plus propre au niveau régional. La consécration finale aboutira donc en 2012 avec la récompense au niveau national à travers le Prix National FEICOM des Meilleures Pratiques Communales.