Tél. +(237)222235164 / 222222728 - Fax.+(237)222231759 - B.P/P.O.B. : 718 Yaoundé, Cameroun. 381, Rue 4565 MIMBOMAN Yaoundé 4ème contact@feicom.cm

Thème « Approfondir la décentralisation pour la Commune camerounaise rénovée »

Placée sous la houlette du Président de la République, Georges ELANGA OBAM, Ministre de la décentralisation et du Développement Local, en a donné les grandes lignes, lors d’un point de presse le 4 février 2019 à Yaoundé, en compagnie de Fred EBONGUE MAKOLLE, son Secrétaire Général, de Félix NZOGO, Secrétaire Général du MINCOM, du Directeur du Bureau National d’Etat-civil, et du Directeur des affaires juridiques, jean Claude TWEUWA.

Du 06 au 07 Février 2019, les assises générales de la Commune ACTE 1 se tiendront au palais des congrès de Yaoundé.

Il  s’agit d’un forum d’évaluation et de rénovation de la gouvernance des municipalités, qui débouchera sur d’importantes réformes sur la gouvernance communale.

En effet, les difficultés que rencontrent les 360 communes dans le cadre de l’amélioration du processus  de décentralisation seront éludées au cours de 5 ateliers. A l’image de l’atelier portant  cadre normatif et institutionnel applicable à al Commune, celui de la planification et du développement local, des transferts de compétences, la gouvernance locale entre autres.

Ce sont 600 participants qui prendront part aux travaux ; l’objectif général est d’améliorer l’organisation et le fonctionnement de la commune dans le but de renforcer la participation citoyenne, et promouvoir le développement local.

Les différents acteurs y sont attendus, à savoir les Maires, les partenaires techniques et financiers, les groupements  patronaux, certains Ministères spécialisées, le FEICOM, le Programme National de Développement Participatif, les universitaires, la société civile et  les autres institutions  connexes.

23 ans après la consécration  juridique de la décentralisation  et la création du Ministère de la Décentralisation et du Développement Local (MINDDEVEL), le 2 mars 2018 par decret du Président de la République, c’est une rencontre majeure à l’aune des élections locales prévues en octobre 2019.

Thème « Approfondir la décentralisation pour la Commune camerounaise rénovée

Placée sous la houlette du Président de la République, Georges ELANGA OBAM, Ministre de la décentralisation et du Développement Local, en a donné les grandes lignes, lors d’un point de presse le 4 février 2019 à Yaoundé, en compagnie de Fred EBONGUE MAKOLLE, son Secrétaire Général, de Félix NZOGO, Secrétaire Général du MINCOM, du Directeur du Bureau National d’Etat-civil, et du Directeur des affaires juridiques, jean Claude TWEUWA.

Du 06 au 07 Février 2019, les assises générales de la Commune ACTE 1 se tiendront au palais des congrès de Yaoundé.

Il  s’agit d’un forum d’évaluation et de rénovation de la gouvernance des municipalités, qui débouchera sur d’importantes réformes sur la gouvernance communale.

En effet, les difficultés que rencontrent les 360 communes dans le cadre de l’amélioration du processus  de décentralisation seront éludées au cours de 5 ateliers. A l’image de l’atelier portant  cadre normatif et institutionnel applicable à al Commune, celui de la planification et du développement local, des transferts de compétences, la gouvernance locale entre autres.

Ce sont 600 participants qui prendront part aux travaux ; l’objectif général est d’améliorer l’organisation et le fonctionnement de la commune dans le but de renforcer la participation citoyenne, et promouvoir le développement local.

Les différents acteurs y sont attendus, à savoir les Maires, les partenaires techniques et financiers, les groupements  patronaux, certains Ministères spécialisées, le FEICOM, le Programme National de Développement Participatif, les universitaires, la société civile et  les autres institutions  connexes.

23 ans après la consécration  juridique de la décentralisation  et la création du Ministère de la Décentralisation et du Développement Local (MINDDEVEL), le 2 mars 2018 par decret du Président de la République, c’est une rencontre majeure à l’aune des élections locales prévues en octobre 2019.