Le Fonds Spécial d’Equipement et d’Intervention Intercommunale (FEICOM) a organisé du 06 au 08 juin 2018 à Kribi, un atelier relatif au renforcement des capacités des acteurs locaux renforcement et sectoriels sur l’exercice des compétences transférées par l’Etat aux Communes en matière sociale.

Ce rendez-vous du donner et du recevoir a connu la participation de plusieurs responsables dont des Magistrats Municipaux, des secrétaires généraux des mairies ainsi que des représentants des administrations sectorielles des Régions du Centre, du Sud et de l’Ouest et du Littoral.

La rencontre avait pour objectif d’accompagner les acteurs sectoriels vers un meilleur exercice des compétences transférées en matière sociale. Pendant trois jours, les participants ont eu droit à des exposés en plénière et des travaux en ateliers.

Au cours des travaux, les élus locaux ont pu échanger sur certains aspects, avant de faire des suggestions à l’endroit des acteurs de la décentralisation et du développement local. Les interventions et les débats qui s’en sont suivis, ont permis d’aboutir à des recommandations fortes notamment le renforcement en permanence de leurs capacités, l’acquisition des kits pour le paquet minimum, l’organisation des cadres d’échange et la densification de la coopération décentralisée.

Par ailleurs, les Maires ont salué les nombreuses dispositions prises par l’Etat pour assurer qu’ils exercent effectivement les compétences transférées. Ils ont toutefois relevé des pesanteurs qui continuent à entraver cet exercice, notamment la faiblesse des ressources financières, humaines et matérielles. Ils ont finalement insisté sur le fait que ce ne sont ni les lois, ni les décrets qui mettent en œuvre la décentralisation, mais la capacité personnelle à s’approprier les attentes de ladite décentralisation. S’auto-interpellant ainsi sur la nécessité du renforcement des capacités afin de changer de paradigme et de s’aligner à la volonté politique qui est effective malgré les blocages systémiques.