fbpx

La ville de Ngaoundéré, chef-lieu de la Région de l’Adamaoua, a été érigée en Communauté urbaine en 2008.

La ville se situe au nord de la région, dans le plateau de l’Adamaoua. Sa superficie est de 826 km2, pour une population de 180 763 habitants. Elle compte en son sein trois (03) Communes d’arrondissement. Les activités économiques tournent autour de l’agriculture, de l’élevage des bovins et du commerce.

Les populations de cette ville situé dans une zone de transition entre la zone aride et la zone forestière du Cameroun, n’étaient pas conscientes des méfaits de la sécheresse, des inondations et des perturbations de la pluviométrie qui porteraient un coup dur à l’agriculture et à l’alimentation des populations, estimée à plus de 180 763 Hbts.

La Communauté Urbaine de Ngaoundéré, à travers le bois de Mardock, montre un exemple d’aménagement et mise sur la jeunesse qui fréquente ce site pour véhiculer le message de sensibilisation.

Cette initiative est la toute première dans le Septentrion qui a été mise e œuvre à travers le leadership, elle vient enrichir les activités touristiques et culturelles habituelles qui se limitaient aux courses de chevaux et danses traditionnelles. Elle intègre d’autres composantes( étangs piscicoles, manèges, parcs zoologiques, lac artificiel, espaces d’hébergement, etc…), dont la pertinence n’est plus à démontrer au vu de la situation géographique du milieu.

L’objectif général de cette initiative était d’aménager un cadre de loisirs dans la ville de Ngaoundéré.

Les objectifs spécifiques :

  • Réhabiliter et créer des espaces verts ;
  • Renforcer l’appropriation des espaces verts par les populations ;
  • Disposer d’un centre de loisirs sain en milieu urbain ;
  • Promouvoir les énergies nouvelles et renouvelables.
Demande en ligne