fbpx
NOS OUTILS DE FINANCEMENT
Des mécanismes financiers spécifiques et des dispositifs techniques mis en place pour répondre aux besoins des Communes Plusieurs outils de financement régulièrement révisés ont été mis en place, pour assurer un développement harmonieux et équilibré des Collectivités Locales, tout en prenant en compte les besoins et spécificités de celles-ci.  Il s’agit :
Cadre général régissant les concours de l’Organisme. Le CIF définit la structuration des financements en fonction de la typologie des projets et détermine l’instance d’attribution des concours financiers. Ainsi le Directeur Général est compétent pour accorder les financements à hauteur de 30.000.000 FCFA. Au-delà de ce montant, les financements sont accordés par le Comité des Concours Financiers  du FEICOM (CCFF), composé des représentants des Ministères sectoriels, des Maires et de quelques responsables du FEICOM.
Guichet des avances de trésorerie spécifiquement destinées au financement des projets des Communautés Urbaines et Communes à grande surface financière. Ces ressources sont accordées sous forme d’avances de trésorerie
Du Cadre Particulier d’Investissement du FEICOM pour les Communautés Urbaines et les Communes à fort potentiel Instrument de promotion des projets générateurs de revenus au niveau local. Il a été mis en place pour financer les projets générateurs de revenus dont la rentabilité permet le remboursement du financement. Il a pour vocation de promouvoir la croissance et l’emploi au niveau local.
Du Cadre d’Appui du FEICOM aux Actions Internationales des Communes Outil de promotion de la coopération décentralisée. Conçu pour assister le mouvement municipal dans son déploiement international, cet instrument précise les modalités d’octroi de financements des activités des Communes dans le domaine de la coopération. Ces financements sont accordés sous forme de prêts ou de subventions.
Du Programme d’Assistance aux Communes à Revenu Faible Dispositif allégé permettant aux Communes ayant une surface financière limitée de bénéficier des concours de l’organisme. Il concerne les Communes qui reçoivent moins de 50.000.000 FCFA de ressources de péréquation (CAC et autres ICSP) ou qui ont un compte administratif de moins de 150.000.000 FCFA. A ces Collectivités, il est uniquement exigé un apport propre représentant 15% du coût d’objectif pour la réalisation des projets. Cet apport peut être donné par le FEICOM sous forme  de prêt lorsque la Commune n’est pas en mesure de le mobiliser.
Programme spécifique de financement des projets intercommunaux ou portés par des syndicats de Communes. Le taux d’intérêt est réduit sur une période plus longue.
Demande en ligne