Déroulement de la sélection

La 2ème édition du Prix National FEICOM a été lancé le 22 avril 2016 à Yaoundé par le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, M. René Emmanuel SADI. Suite à la publication le 25 avril 2016 de l’appel à concourir dans plusieurs organes de presses et de la saisine par courrier de chaque Magistrat Municipal, les Communes désireuses soumissionner ont eu jusqu’au 30 juin 2016 pour ce faire. Il a été mis à la disposition de chacune le guide et le format de soumission édité et ont reçu un accompagnement des Agences Régionales.

Il ressort du dépouillement des soumissions reçues et la vérification de leur conformité que 134 soumissions ont été reçues de 104 candidats. La Gestion des équipements et infrastructures représentait 42% des soumissions, le Développement durable et la Gouvernance locale avaient respectivement 21 et 26%, et  la Gestion des ressources 11%.

Seules les initiatives ayant reçu une note supérieure ou égale à 65 sur 100 suite à l’évaluation documentaire, soit 56 initiatives, ont été retenues pour l’évaluation de terrain. Ces visites ont eu pour objectif principal de vérifier les informations contenues dans le dossier de soumission et de collecter des informations supplémentaires permettant de mieux connaître, évaluer et qualifier les initiatives. Pour ce faire, les autorités administratives,   le Chef de l’exécutif municipal ou du regroupement de Communes qui a présenté l’initiative, les parties prenantes et surtout  les bénéficiaires ont été interviewés. Les initiatives ont été visités et des documents complémentaires collectées.

A l’issue de ces visites de terrain et sur la base des rapports d’évaluation présentés par les évaluateurs, la notation consolidée des initiatives associant à hauteur de 75% la note de terrain et de 25% celle documentaire, a permis d’éliminer les initiatives ayant une note inférieure à 70 sur 100. Les 28 initiatives respectant ce critère ont été examinées par le Comité de Pilotage qui en a éliminé sept (07) autres du fait du caractère non probant des justificatifs de réalisation et de l’incohérence entre les documents soumis et les résultats sur le terrain.  Aussi, vingt et une (21) initiatives ont été retenues pour être soumises à la sélection finale par le Jury International.

Le Jury International qui était constitué de personnalités nationalités Malienne, Sud-Africaine, Ghanéenne et Camerounaise a siégé du 09 au 11 novembre 2016. C’était sous la conduite de son Président, ADAMA MOUSSA, Représentant résident d’ONU-FEMMES au Cameroun, les membres ont procédé à l’évaluation des dossiers transmis par le Comité de Pilotage.

Le 11 novembre 2016, le Jury International a proclamé les résultats au cours d’une soirée de gala présidée par le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, M. René Emmanuel SADI. La soirée a été relevée par des présences remarquables, notamment celles de membres du Gouvernement, de représentants du corps diplomatique et des partenaires au développement, de parlementaires camerounais et de magistrats municipaux